Crédit d'impôt 2019

Tout savoir sur le crédit d'impôt pour votre projet de chauffage au bois ou au pellet

 

En tant qu'installateur qualifié RGE Qualbois 2018, Atry'Home vous résume ci-dessous les tout derniers textes de loi concernant le crédit d'impôt sur les appareils de chauffage au bois tels que cheminées à foyer fermé, poêle à bois, poêle à granules, inserts :

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de déduire, de l’impôt sur le revenu, 30 % des dépenses éligibles (montant plafonné) pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique. Si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû, ou si vous êtes non-imposable, l’excédent est remboursé. 

  • Pour qui ? Les propriétaires occupants, les locataires ainsi que les occupants à titre gratuit peuvent bénéficier de cette aide fiscale jusqu’au 31 décembre 2019. 
  • Pour quels logements ? Le logement, maison individuelle ou appartement, doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans. 
  • Pour quels appareils ? Les équipements et matériaux éligibles doivent respecter des critères techniques (nos produits répondent à ces critères, et notre équipe vous guide parmi la multitude de produits présents sur le marché)
  • Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt, les équipements doivent être fournis par l’entreprise qui effectue leur installation et l'entreprise doit être qualifiée Professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Atry'Home est qualifiée RGE.

Si vous avez décidé d’entamer des travaux de rénovation visant à réduire votre consommation d’énergie, vous pouvez peut-être prétendre à ce crédit d’impôt. L’achat d’un poêle à bois, par exemple, entre dans la catégorie des dépenses éligibles au CITE et permet de déduire de vos impôts jusqu’à 30 % de la facture (hors pose), à condition de respecter quelques conditions.

 

En résumé, pour bénéficier du Crédit Impôt Transition Energétique :

• L'appareil à bois ou à granulés doit être labellisé Flamme Verte ou respecter les critères suivants :

- CO (taux de monoxyde de carbone) ≤ 0,3 %
- PM (émission de particules) ≤ 90 mg/Nm3
- η (rendement énergétique) ≥ 70 %
- IPE (Indice de Performance Environnemental) ≤ 1

• Il doit être installé par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE),
• Les travaux doivent concerner la résidence principale du foyer fiscal (achevée depuis plus de 2 ans),
• Plafond autorisé des travaux : 8 000 € pour une personne seule / 16 000 € pour un couple (+ 400 € par personne à charge).